Le volet mécanisme biologique est assez diversifié et regroupe des chercheurs de plusieurs domaines. Les chercheurs de ce groupe utilisent plusieurs approches différentes (recherche fondamentale, biochimie, imagerie) pour favoriser une meilleure compréhension des mécanismes sous-tendant les troubles neurodéveloppementaux. Ce groupe possède une concentration de chercheurs ayant une expertise en lien avec les biomarqueurs associés aux troubles neurodéveloppementaux (notamment par rapport au trouble du spectre de l’autisme (TSA) et au X-fragile). Une autre expertise de ce groupe est l’utilisation de la neurostimulation et de la neuroimagerie pour, entre-autre, mieux comprendre les influences génétiques, épigénétiques, hormonales et environnementales du développement cérébral humain et pour caractériser le profil neurophysiologique associé à un cerveau ayant un développement atypique (incluant des recherches sur le TDA/H et plusieurs maladies rares). Enfin, le GRAND volet mécanisme biologique s’intéresse aussi aux mécanismes qui pourraient être associé avec le développement de trouble neurodéveloppementaux (ex : cassures double-brins durant la spermatogénèse).